Dominique Pasquet
Dominique Pasquet
Télécharger
Lettre d'info_ décembre 2018
2018_20_roue_lettre.pdf
Document Adobe Acrobat 2.4 MB

SAISON 3 : 2019 en OCCITANIE

Le projet

 

Le projet du-champ-de-roues appelle les artistes, bricoleurs, créatifs, vélophiles….

 

pour réaliser un clin d’œil ironique et joyeux à l’inventivité et à la liberté de création.

 

C’est bien sûr un hommage à Marcel DUCHAMP,

précurseur et inventeur des ready-made.

 

Les créateurs, an-artistes sont libres de réinterpréter sa roue de bicyclette (1913).

 

Grande ou petite, la roue est bien sûr la base d’inspiration.

 

Il s'agit d'un appel à la re-création : Comment un siècle plus loin, les pieds en 2019, la Roue de Bicyclette peut-elle être revisitée et réinventée étant donné toutes les pistes que Marcel Duchamp a ouvertes à la création artistique?

 

S'éloigner de la copie avec les langages et les conceptions d'aujourd'hui est aussi le pari que propose le projet.

 

Si Marcel Duchamp est içi interpellé, il y a également une mise en jeu de l'évolution de la société. La bicyclette prend, du fait de la saturation des voies urbaines, des nouvelles pratiques de déplacement et de l'évolution technologique, une place nouvelle dans nos vies. Pistes cyclables, vélos à assistance électrique, gyropodes, autant d'éléments qui invitent à de nouveaux comportements, de nouvelles façons de communiquer, de se libérer, de se retrouver. Les joyeuses ballades à vélo urbaines et nocturnes organisées régulièrement dans beaucoup de villes, les ateliers de réparations collectifs en témoignent.

 

C'est donc à travers le projet d'exposition, une interpellation du mouvement, de l'énergie, de la synergie et de l'inventivité...

 

 Du champ 2 roues, comme son nom l’indique sera une installation monumentale et éphémère dont la scénographie prend la forme d’une plantation.  Le nombre de pièces présentées en fait la force.

         Une accumulation faussement anarchique d’une ribambelle de roues fantaisistes. Mariage d’objets, métissage de fer, de bois  et de matières improbables ordonnancées en une joyeuse et apparente sarabande.

  Ce dispositif prend naturellement toute sa dimension dans un espace extérieur, mais clos, dans lequel le visiteur peut déambuler entre et autour des œuvres.

 

Les acteurs

Ils sont artistes, plasticiens, vidéastes, photographes, toutes disciplines confondues, mais aussi anartistes, créatifs, vélophiles, bidouilleurs.... Chacun d'entre eux est unique, a un talent particulier, exprime ici son désir d'affirmer sa place dans le monde et y porte son regard singulier. Ils sont tous porteurs d'une forte énergie à partager dans un grand chantier collectif.

 

Depuis la création fin octobre 2016, d'une page Facebook qui atteint en 3 jours 400 personnes avec de nombreux partages, 50 a-na-rtistes se sont déjà engagés à produire une œuvre .

D'Avignon, à Rouen, Paris, Strasbourg, Grenoble, La Rochelle... les participants donnent d'emblée au projet une dimension nationale qui invite à proposer une exposition itinérante et à géométrie variable.

 

 

Catherine Bondel
Catherine Bondel

POUR PARTICIPER : ENVOYEZ VOTRE PROPOSITION (une photo, un croquis, une esquisse...) ou contactez moi à l'adresse remy.spengler@gmail.com


MARCEL DUCHAMP (1887-1968) 

Considéré comme l’un des artistes les plus importants du XXe siècle : Marcel DUCHAMP ratisse large : Inventeur des ready-made, précurseur radical et annonciateur des grands courants artistiques de l’art contemporain : art minimal, conceptuel, corporel, cinétique, pop art, néodadaisme, op art...

Sa remise en question des conditions dans lesquelles l'art était créé et commercialisé a ouvert une nouvelle voie que l'on continue d'emprunter. Marcel Duchamp a apporté la réponse la plus radicale aux changements imposés au monde de l'art par l'ère industrielle.

En 1913 il produit son fameux ready-made : 

Roue de bicyclette : une roue de vélo, sans pneu, fixée par sa fourche sur un banal tabouret d'atelier en bois. Cet assemblage incongru d’objets réalisés et fabriqués en séries (déjà-faits, donc ready-made) détournés de leurs fonctions devient avec le regard  complice du visiteur (si celui-ci se prête au jeu), une œuvre d’art, mais anartistique, puisque sans intervention de la main de l’artiste, et le tout, non sans une touche d’humour qui heurtait les cadres conventionnels de l’Art.

Le projet du champ de roues est un hommage ironique et joyeux à l’inventivité et à la liberté de création.

« La Roue de Bicyclette est mon premier ready-made, à tel point que ça ne s’appelait même pas un readymade. Voir cette roue tourner était très apaisant, très réconfortant, c’était une ouverture sur autre chose que la vie quotidienne. J’aimais l’idée d’avoir une roue de bicyclette dans mon atelier. Je prenais plaisir à la regarder, tout comme je prends plaisir à regarder les flammes danser dans une cheminée »

 

Marcel DUCHAMP

Escale à Champagnole (Novembre 2018)

saison 2 ETIVAL DADA.E

DUCHAMP 2 ROUES chez DADA E. à ETIVAL

Tout était "ABAD". Soleil exceptionnel et l'expo DUCHAMP 2 ROUES devant la maison de Gabriële BUFFET ou a séjourné Marcel DUCHAMP en octobre 1912.

33 oeuvres et 75 roues ont envahi le parc !!! Imaginez la tête qu'aurait fait Marcel, se levant au petit matin, une tasse de café à la main en découvrant l'expo sur le pas de la porte !!!!
Un grand merci à tous les créateurs qui ont prêté leurs oeuvres et à ceux qui l'ont porté à bout de bras : Chantal et Jacques des Angles, Gérard de Strasbourg, Véronique et Jean Louis de Rouen, Béatrice et Patrick de Frasne, Pili, Patrick, Nicolas et toute l'équipe d'Etival.
Merci d'avoir accompagné cet évènement hors normes.

 

Réservez votre weekend du 20 et 21 octobre 2018 pour passer deux jours à Etival (39130 jura) pour l'évènement dédié à Marcel Duchamp (50 ans de sa mort), Guillaume Apollinaire (100 ans de sa mort) et Gabriële Buffet-Picabia, épouse de Francis Picabia et musicienne d'avant garde. Concernant Guillaume Apollinaire un spectacle sera joué samedi soir par une troupe de comédiens et musiciens, récitants des textes d'Apollinaire entrecoupés de textes mis en musique. Pour Gabriële Buffet-Picabia, deux conférences différentes seront proposées par Nicolas Bouillard (habitant à Etival) professeur agrégé et conférencier en art plastique. 

 

Des musiciens, de Genève et Rouen, joueront une musique dans l'esprit de Gabriële Buffet-Picabia, nous avons invité les soeurs Berest afin qu'elles nous présentent leur livre intitulé Gabriële (édition Stock) dédié à leur arrière-grand-mère. Pour un hommage à Marcel Duchamp, nous vous invitons à exposer vos oeuvres avec Duchamp 2 roues dans le parc de la maison ou Marcel Duchamp a été reçu -cf. photos en pièces jointes-. Nous vous attendons avec impatience pour une belle exposition dans le village le plus Dada de France avec ses rues Marcel Duchamp, Guillaume Apollinaire et Francis Picabia. Suivez les traces de ces 3 artistes, venez

 

à Etival profiter de la nature et vous plonger dans l'esprit Dada le temps d'un weekend.

 

 

 

Vous trouverez des informations complémentaires sur Etival et ses projets culturels sur le site : https://etival-art.jimdo.com

 

 

 

Affectueusement DadaE. à tous

 


La présentation - saison 1

Télécharger
2018_19_roue_lettre.pdf
Document Adobe Acrobat 1.7 MB
Télécharger
2018_18_roue_lettre.pdf
Document Adobe Acrobat 1.7 MB
Télécharger
2018_17_roue_lettre.pdf
Document Adobe Acrobat 1.3 MB
Télécharger
LETTRE D'INFORMATION N° 16
2017_16_roue_lettre.pdf
Document Adobe Acrobat 1.2 MB
Télécharger
LETTRE D'INFORMATION N°15
2017_15_roue_lettre.pdf
Document Adobe Acrobat 1.2 MB
Télécharger
LETTRE D'INFORMATION N°14
2017_14_roue_lettre.pdf
Document Adobe Acrobat 1.2 MB
Télécharger
LETTRE D'INFORMATION N°13
2017_13_roue_lettre.pdf
Document Adobe Acrobat 943.9 KB

Marcel Duchamp à propos du "ready made"

Entretien avec l'artiste Marcel Duchamp (1887-1968), fait en janvier 1967, portant uniquement sur les "ready-made" inventés à New York. L'interview est faite à Paris à la galerie Givaudan. Le ready made est né d'un ensemble de conclusions : de nombreux éléments d'un tableau sont achetés tout faits, la toile, les pinceaux... en poussant le raisonnement jusqu'au bout on arrive au "ready made". Lui, l'artiste ne fait que signer. De toutes les façons une oeuvre d'art est toujours un choix de l'artiste. Le ready made doit être indifférent à son auteur, ce n'est pas un choix esthétique. On doit se débarrasser de cette idée du beau et du laid. Les premiers "ready made" remontent à 1913, c'est "la roue de bicyclette". La première chose qui l'a intéressée c'est le mouvement, puis il a compris que le mouvement n'était pas nécessaire. En 1914, est venu le "porte bouteille", puis en 1915-16, il a cessé d'en faire depuis très longtemps. Il commente " l'effet rétinien" qu'il utilise à propos des tableaux. Il n'aime pas beaucoup l'art abstrait à cause de "l'effet rétinien". Un ready made ne doit pas être regardé, on prend notion par les yeux qu'il existe, on ne le contemple pas. Il suffit de prendre note. La notion de contradiction n'a pas été assez exploitée. Les ready made ne sont qu'en huit exemplaires. A la simple reproduction d'un ready made, il manque la troisième dimension. Il s'explique par l'oeuvre "Pharmacie". Ce n'est pas l'effet rétinien qui compte pour le ready made, il peut exister seulement par la mémoire. L'oeuvre n'est plus rétinienne. Les phrases des ready made sont des couleurs verbales, elles ne sont ni descriptives, ni explicatives. Les ready made avaient été oubliés, on ne les retrouve que maintenant. Il ne fait rien, attend la mort, les questions d'art ne l'intéressent plus ("Archives du XXème siècle", 21.1.1967).

Patrice QUEREEL

Pascale MARCHALE prend Duchamp et rend hommage à Patrice QUEREEL. Voir son site :

https://pascalemarchal.wordpress.com/duchamp/